Et où est cette maison que j'achète», demanda négligemment MonteCristo, s'adressant moitié à Bertuccio moitié au notaire. L'intendant fit un geste qui signifiait : Je ne sais pas. Le notaire regarda MonteCristo avec étonnement. «Comment, ditil, monsieur le comte ne sait pas où est la maison qu'il achète . Non, ma foi, dit le comte. Monsieur le comte ne la connaît pas . Et comment diable la connaîtraisje . sac a main imitation longchamp j'arrive de Cadix ce matin, je ne suis jamais venu à Paris, c'est même la première fois que je mets le pied en XLII. Monsieur Bertuccio.179 Page 183 Le Comte de MonteCristo, Tome II France. Alors c'est autre chose, répondit le notaire . la maison que monsieur le comte achète est située à Auteuil.» À ces mots, Bertuccio pâlit visiblement. «Et où prenezvous Auteuil . sac cabas imitation longchamp demanda MonteCristo. À deux pas d'ici, monsieur le comte, dit le notaire, un peu après Passy, dans une situation charmante, au milieu du bois de Boulogne. Si près que cela . dit MonteCristo, mais ce n'est pas la campagne. Comment diable m'avezvous été choisir une maison à la porte de Paris, monsieur Bertuccio . Moi . s'écria l'intendant avec un étrange empressement . sac longchamp pliage moyen beige pas cher non, certes, ce n'est pas moi que monsieur le comte a chargé de choisir cette maison . que monsieur le comte veuille bien se rappeler, chercher dans sa mémoire, interroger ses souvenirs. Ah . c'est juste, dit MonteCristo . je me rappelle maintenant . j'ai lu cette annonce dans un Journal, et je me suis laissé séduire par ce titre menteur : Maison de campagne. Il est encore temps, dit vivement Bertuccio, et si Votre Excellence veut me charger de chercher partout ailleurs, je lui trouverai ce qu'il y aura de mieux, soit à Enghien, soit à FontenayauxRoses, soit à Bellevue.